Rechercher

Peut-on utiliser du savon pour se laver le visage ?

Vous l’avez sans doute remarqué, le savon fait son grand retour. Vous êtes nombreuses à le regarder en coin, alors je passe au crible les différents arguments mis en avant par les marques clean pour répondre aux questions cruciales : Est-ce qu’on lui fait une place dans notre salle de bain ? et est-il digne de nettoyer notre doux visage chaque jour ?


La première chose à regarder, la méthode de fabrication

Seuls les savons sur lesquels il est indiqué « saponifié à froid » méritent votre attention. Car la saponification à froid est la seule méthode de fabrication qui assure de préserver les actifs et les matières premières qui entrent dans la composition d’un savon. Sa qualité en dépend donc. Alors, le savon saponifié à froid c’est ok ? c’est le moment de vous donner ma réponse préférée : oui et non. Ne levez pas les yeux au ciel, je vous explique tout de suite


le pH, un critère important

Le savon saponifié à froid a un pH (potentiel hydrogène, coucou les bons souvenirs d’école) situé entre 8 et 11. On dit qu’il est alcalin, puisque le pH neutre est de 7. Le pH de la peau est quant à lui situé entre 5,5 et 6,5, on dit qu’il est acide. Le pH du savon est plus élevé que celui de la peau et cela peut être un problème : lorsque la barrière acide de la peau est déséquilibrée, la peau se déshydrate et la flore cutanée (les bactéries amies de votre peau) n’est plus aussi performante. Résultat : la peau peut devenir sèche, réactive, et tirailler.


le surgraissage s’en mêle

Peut-être avez-vous déjà envie de tourner le dos au savon, mais pas si vite : les savons sur-gras - c’est-à-dire avec des matières grasses ajoutées pour mieux nourrir la peau - permettraient de préserver la barrière cutanée malgré le pH plus élevé du savon. Selon les actifs employés, ils pourraient même améliorer certaines pathologies cutanées comme l’eczéma. J’utilise le conditionnel car sur ce point, je n’ai pas de source fiable pour trancher la question.


Je peux tout de même dire que des marques exigeantes et engagées ont sorti leurs savons nettoyant pour le visage, employés dans un rituel « double démaquillage » c’est-à-dire après un premier nettoyage huileux.


dernière option vraiment intéressante, le savon… sans savon

Plusieurs marques ont développé des savons « sans savon ». Ce sont des savons fabriqués avec une autre méthode que la saponification, permettant d’obtenir un pH plus proche de celui de la peau.



Ma sélection

Parmi les savons surgras saponifiés à froid, avec un pH bas (pour un savon) j’ai sélectionné pour vous ces trois produits :


le plus engagé : Anne Millois, une marque qui produit dans sud-ouest de la France dans son propre laboratoire, propose deux savons Vegan

https://annemillois.fr/e-shop/savon-karite-avoine/


le plus précieux : Alaena et son savon mêlant lait d’ânesse et ingrédients exotiques (mangue, avocat…), fabriqué en France.

https://www.alaena-cosmetique.com/fr/41-vente-savon-mangue-avocat.html


le plus abordable : APO, une marque française qui fabrique de (très jolis) savons dans le nord du pays.

https://apofrance.com/fr/50-savons-solides-saponifies-a-froid?q=Usages-Visage



parmi les savons sans savon :


la crème nettoyante solide de Krème au pH neutre enrichie en probiotiques, produite dans l’Ouest de la France avec des ingrédients locaux

https://kreme-paris.com/products/creme-nettoyante-visage-solide


le soin lavant Umaï produit en France dans une démarche engagée jusqu’au packaging

https://umai-natural.fr/collections/les-soins-lavants/products/le-soin-lavant-bain-de-soleil



crédit photo : sincerely media